foyer

II. FOYER

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, foier. Dérivé, par l’intermédiaire du latin populaire *focarium, du latin classique focus, « foyer ».
↪ voir aussi : I. Foyer, ‑ère (adj.)

I.

I. Lieu où l’on fait du feu.
1. Âtre, partie de la cheminée où se fait le feu. Entretenir la flamme du foyer. Ôter les cendres du foyer. Pierre, marbre de foyer ou, elliptiquement, foyer, dalle de pierre, de marbre, scellée dans le sol devant une cheminée pour isoler du feu le parquet (on dit aussi Plaque foyère).
▪ Par métonymie. Le feu de l’âtre. Il se réchauffait au foyer qu’on venait d’allumer.
2.  Par analogie. Partie d’un fourneau, d’un appareil de chauffage domestique ou industriel dans laquelle s’effectue la combustion. Le foyer d’une cuisinière, d’une chaudière. Par extension. Le foyer d’une locomotive à vapeur. Le foyer d’un alambic.
3.  Marque de domaine : Antiquité romaine. Foyer sacré ou, elliptiquement, foyer, âtre de l’autel domestique, centre religieux de la demeure, où le feu devait être entretenu en permanence ; foyer commun auprès duquel étaient placés les dieux tutélaires de la ville. Vesta était la déesse du foyer.

II.

II. Par métonymie.
1. Demeure d’une famille. Le foyer conjugal. Le foyer familial. Être sans foyer. Femme au foyer, qui n’exerce pas d’activité professionnelle. Par métonymie. La famille elle-même ; la vie familiale. Fonder un foyer, fonder une famille en se mariant. Un jeune foyer. Retrouver la chaleur du foyer.
▪ Au pluriel. Lieu de résidence familiale, pays natal. Se dit surtout dans le langage militaire. Rentrer dans ses foyers. Réintégrer ses foyers. Renvoyer un soldat dans ses foyers.
▪ Spécialement. Marque de domaine : droit. Foyer fiscal, l’ensemble constitué par le chef de famille, le conjoint, les enfants et les personnes à charge, qui est pris en compte pour le calcul de l’impôt.
2.  Marque de domaine : théâtre. Salle où se rassemblent les acteurs, où ils se tiennent quand ils ne sont pas en scène. Le foyer des artistes de la Comédie-Française. Foyer du chant, où les chanteurs et les chanteuses se mettent en voix. Foyer de la danse, où se tiennent les danseurs et les danseuses avant d’entrer en scène, et où ils peuvent se livrer à d’ultimes exercices. Foyer du public, salle, galerie où les spectateurs peuvent se rendre pendant les entractes.
3. Salle commune, lieu de réunion. Foyer d’une caserne ou foyer du soldat. Foyer rural. Le foyer des élèves d’un lycée.
▪ Par extension. Établissement destiné à l’accueil et à l’hébergement de certaines catégories de personnes. Un foyer d’étudiantes, de jeunes travailleurs.

III.

III. Lieu, point qui est la source d’un rayonnement, où se concentre la chaleur.
Un foyer d’incendie. Un foyer de lumière. Fig. Cette ville est un foyer de lumières, le foyer des lumières, les arts et les sciences y brillent d’un éclat particulier. Des foyers de civilisation. Le foyer de la rébellion. Un foyer de sédition. Le foyer d’une épidémie, son lieu d’origine.
▪ Par extension. Marque de domaine : pathologie. Siège principal d’une affection ou d’une lésion, à partir duquel elle se développe. Foyer infectieux. – Marque de domaine : optique. Foyer d’une lentille, d’un miroir sphérique, point où se réunissent, après réfraction ou réflexion, les rayons lumineux parallèles à l’axe de la lentille ou du miroir. Des verres à double foyer. – Marque de domaine : géométrie. Foyers d’une ellipse. La somme des distances de tout point de cette courbe à ses deux foyers est constante. Les planètes décrivent des ellipses dont le Soleil occupe un des foyers.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.