En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

fouetter

FOUETTER

conjugaison verbe transitif
xvie siècle. Dérivé de fouet.
1. Frapper, cingler avec un fouet. Fouetter les chevaux, l’attelage. jeux. Fouetter un sabot, pour le faire tourner sur son axe.
▪ Expr. Fouette, cocher ! se disait plaisamment au départ d’une voiture ; se dit figurément pour saluer le début d’une action, d’une entreprise qui doit être menée vivement. J’engagerai le débat, et puis fouette, cocher !
▪ Fig. Exciter, stimuler. Une lecture qui fouette l’imagination. Fouetter les énergies. Expr. Fouetter le sang, activer la circulation, causer une excitation salutaire et vivifiante. Cette marche dans le froid vous fouettera le sang.
2. Donner le fouet, châtier au moyen d’un fouet ou d’un instrument analogue. On fouettait jadis certains criminels. Fouetter un enfant. Fouetter un chien. La tempête ayant détruit ses bateaux, Xerxès fit fouetter l’Hellespont. Pron. Se fouetter, se flageller, se donner la discipline.
▪ Expr. Il n’y a pas de quoi fouetter un page (vieilli), il n’y a pas de quoi fouetter un chat, se dit d’une faute bénigne, d’une erreur sans gravité. J’ai d’autres chats à fouetter, j’ai d’autres affaires en tête, ou des choses plus importantes à faire. Donner des verges pour se faire fouetter, fournir des armes, des arguments contre soi-même.
3. Frapper vivement, cingler. Une branche fouetta le visage du cavalier. Le vent nous fouettait. L’oiseau fouette l’air avec ses ailes. La pluie fouette les vitres.
▪ Spécialement. cuisine. Fouetter de la crème, des œufs, les battre au fouet. – militaire. Battre, frapper en tirant de plein fouet. Les canons fouettaient la muraille. – marine. Intransitivement. Un mât qui fouette, qui ondule par saccades et risque des avaries, du fait du mauvais réglage des haubans et étais. Une voile qui fouette, qui frappe avec violence contre le mât.
4. Lier, serrer avec une cordelette. marine. Fouetter une poulie, un palan, les fixer au moyen d’un fouet. – reliure. Tendre une ficelle sur le livre qu’on relie pour en maintenir la couverture.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.