En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

foudroyer

FOUDROYER

conjugaison verbe transitif (se conjugue comme Broyer).
xiie siècle. Dérivé de foudre I.
1. Frapper de la foudre. L’orage l’a foudroyé. Un chêne foudroyé. Par extension. Électrocuter. Il tomba foudroyé par le courant.
▪ Par analogie. Vieilli. Détruire, écraser sous le feu des armes. Foudroyer une ville. Les canons de la place foudroyaient les assiégeants.
2. Frapper avec la soudaineté et la violence de la foudre. Une offensive qui foudroya l’ennemi. Le poison l’a foudroyé.
▪ Fig. Foudroyer ses contradicteurs, les accabler. Foudroyer l’hérésie. Ce malheur l’a foudroyé, a anéanti son énergie, sa résistance. Foudroyer quelqu’un du regard, lui lancer un regard chargé de haine ou de colère. Absolument. Un regard qui foudroie.
3.  mines. Combler une excavation minière par foudroyage, en provoquant l’éboulement des terrains où elle est creusée. Foudroyer une galerie.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.