En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

dehors

DEHORS

préposition, adverbe et nom masculin
xe siècle, defors, adverbe ; xie siècle, comme préposition ; xiie siècle, dehors ; xvie siècle, les dehors. Du bas latin deforis, « au-dehors de », lui-même de la préposition de et de l’adverbe foris, « au-dehors ».
I.
I. Préposition de lieu.
À l’extérieur de (vieilli). Il se trouvait dehors la ville. Subsiste dans la locution prépositive En dehors de, à l’extérieur de. En dehors du terrain. Fig. Cela est en dehors de la question, cela ne s’y rapporte pas. Cela est en dehors de ses attributions. Laissez-moi en dehors de cette polémique. Personne ne l’a vu, en dehors de vous, vous excepté. Nous l’avons tenu en dehors de la confidence. Pop. Il est en dehors du coup, il ne participe pas à l’affaire, au projet ; il n’est pas au courant.
II.
II. Adverbe.
1. À l’extérieur. Je croyais qu’il était entré, mais il était resté dehors. Il est allé dehors. Il fait bon ici, mais dehors il gèle. Dîner dehors, hors de chez soi, chez des amis, au restaurant. Coucher dehors, ne pas avoir d’abri pour la nuit. Expr. fam. Un nom à coucher dehors, voir Coucher I. Mettre, jeter quelqu’un dehors, le chasser et, par extension, lui donner son congé. Il a mis dehors un de ses employés. Expr. fam. Toutes griffes dehors, prêt à l’attaque, prêt à la riposte. Interj. Dehors ! Sortez !
2.  marine. Dehors, en pleine mer, au large. Ce bâtiment va mettre dehors, va sortir du port, de la rade. La mer est grosse dehors. Loc. Toutes voiles dehors, toutes voiles déployées et, fig. et litt., en déployant toutes ses ressources, tous ses moyens.
III.
III. Nom masculin.
1. La partie extérieure. Le dehors de cette maison est aussi beau que le dedans. Class. Au pluriel. Les dehors d’un château, les avenues, le parc, etc., qui en dépendent. Les dehors d’une place, ses fortifications extérieures. Défendre les dehors. équitation. La jambe, la rêne du dehors, qui est du côté du mur du manège. – patinage. Courbe décrite lorsqu’on patine sur la carre extérieure d’une lame. Faire un dehors. – tennis. Avantage dehors, se dit de l’avantage de jeu qui revient au joueur qui n’a pas servi.
2.  Fig. Surtout au pluriel. L’apparence extérieure. Il cache ses mauvais desseins sous un dehors aimable, sous des dehors avenants. Ce sont des dehors trompeurs.
IV.
IV. Locution adverbiale. Au-dehors, à l’extérieur.
Au-dehors, la tempête faisait rage. La rumeur s’est répandue au-dehors. En dehors, vers l’extérieur. La porte s’ouvre en dehors. Avoir, marcher les pieds en dehors, la pointe des pieds tournée vers l’extérieur. De dehors, du dehors, de l’extérieur. Venir de dehors. J’arrivais du dehors. Passez du dehors en dedans. Par-dehors, par l’extérieur. Faire le tour par-dehors.
▪ Fig. Autant au-dehors il paraît sévère, autant au-dedans c’est un homme sensible. Vue du dehors, la situation semble complexe. Fam. Être tout en dehors, être d’une extrême franchise, ne cacher aucun de ses sentiments.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.