En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

dehors

5e édition

[I.] DEHORS.

adv. de lieu.
↪ voir aussi : [II.] Dehors (n. m.)
■  Hors de. Il est opposé à Dedans. Il est allé dehors. Cela avance trop en dehors. Porter la pointe du pied en dehors.
On dit, Mettre un domestique dehors, pour dire, Le chasser, lui donner son congé. Il a mis ce laquais dehors.
On dit, Porter la pointe du pied en dehors, pour dire, Marcher de manière qu’il y ait plus de distance entre les deux pointes des pieds qu’entre les talons.
On dit familièrement, qu’Un homme ne sait s’il est dedans ou dehors, pour dire, qu’Il est incertain de l’état de ses affaires, de la situation où il est auprès de certaines personnes, du parti qu’il prendra, de l’opinion qu’il doit embrasser, etc. Il ne sait s’il est dedans ou dehors avec ce Prince. On ne sauroit deviner cet homme, on ne sait s’il est dedans ou dehors. Il n’est ni dehors, ni dedans.
Dehors, est aussi quelquefois préposition. Il passa par dehors la ville. En ce sens, il n’est guère d’usage qu’en cette phrase, et quelques autres semblables.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.