En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

dehors

8e édition

DEHORS.

■  adv. de lieu, qui se dit par opposition à Dedans et qui signifie Hors du lieu, hors de la chose dont il s’agit. Je le croyais dedans, il est dehors. Il est allé dehors. Je serai dehors toute la journée.
Fig., Mettre quelqu’un dehors, Le chasser, lui donner son congé. Il a mis son domestique dehors.
Il désigne particulièrement, en termes de Marine, la Pleine mer, le large, par opposition aux rades, aux ports, aux côtes. Ce bâtiment va mettre dehors, Va sortir du port, de la rade. La mer est grosse dehors. Toutes voiles dehors, Toutes les voiles étant déployées.
De dehors, en dehors, par-dehors, loc. adv. De l’extérieur, à l’extérieur, par l’extérieur. Venir de dehors. De dehors en dedans. On lui cria de dehors. La porte s’ouvre en dehors. Cela avance trop en dehors. Cette maison est belle par-dehors. Faire le tour par-dehors.
Porter la pointe du pied en dehors, Marcher de manière qu’il y ait plus de distance entre les deux pointes des pieds qu’entre les talons. On dit de même Avoir, mettre la pointe des pieds en dehors, les pieds en dehors.
Fig. et fam., Être en dehors, tout en dehors, Être d’une extrême franchise, ne cacher aucun de ses sentiments.
En dehors de, loc. prép. En dedans et en dehors de la ville. Tout ce qui est en dehors de cette ligne ne fait point partie de la France.
Fig., Cela est en dehors de la question, Cela n’appartient pas, ne se rapporte pas à la question. Cela est en dehors des conventions, Cela n’avait pas été convenu.
Dehors, se dit, comme nom masculin, de la Partie extérieure de quelque chose. Cette maison paraît belle par le dehors. Le mal n’est qu’au-dehors. Au-dedans et au-dehors.
Les dehors d’un château, d’une maison, Les avenues, avant-cour, parc, etc., qui dépendent d’un château, d’une maison.
Les dehors d’une place, Les fortifications extérieures, les ouvrages détachés de la place.
En termes de Manège, La jambe du dehors, la rêne du dehors, etc., La jambe, la rêne, etc., qui sont du côté du mur ; par opposition à la jambe, à la rêne, etc., qui sont du côté de l’intérieur du manège.
En termes de Patinage, Faire un dehors, Un mouvement extérieur semi-circulaire à droite ou à gauche.
Il se dit figurément, au pluriel, pour Apparences. Sauver les dehors. Il cache une vilaine âme sous de beaux dehors. Ce sont des dehors trompeurs.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.