croyance

CROYANCE

nom féminin
Étymologie : xie siècle, creance ; au xive siècle, sous la forme moderne. Réfection de créance, du bas latin *credentia, dérivé de credere.

I.

I. Action de croire.
1. Syn. vieilli de Crédibilité. Cela passe toute croyance.
2. Par opposition au savoir rationnel et à la certitude objective. Conviction intime, concernant l’existence d’un être, la réalité d’une situation, la probabilité d’un évènement. Un héros guidé par la croyance en sa mission. Une attitude inspirée par une croyance secrète au destin, en une nature bienfaisante. La croyance accordée à des pratiques superstitieuses. La croyance à la paix universelle, à sa possibilité, à sa réalisation future. La croyance au surnaturel, en un principe divin qui serait à l’origine du monde. La croyance à l’immortalité de l’âme.
3.  Marque de domaine : religion. Syn. de Foi. La croyance en Dieu. La croyance au Dieu des chrétiens.

II.

II. Par métonymie. Ce qui est cru, ce qui fait l’objet de l’assentiment.
1. Toute opinion, quel que soit son fondement ; en particulier, conception d’ordre moral, politique, religieux. Analyser la représentation du monde et les croyances traditionnelles d’un groupe ethnique. Respecter les croyances et les convictions de chacun. La découverte de Galilée ébranla bien des croyances. Une croyance bien établie, fort répandue dans certains milieux.
2.  Marque de domaine : religion. Le contenu de la foi, les propositions d’une religion révélée. Les croyances des chrétiens, des juifs, des musulmans. Une croyance fondée sur la Bible, sur le Coran.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.