chancelier

CHANCELIER

nom masculin
Étymologie : xie siècle. Du bas latin cancellarius, « huissier placé près de la barrière séparant le public de l’endroit où siégeaient l’empereur ou les juges », puis « scribe, greffier ».
1.  Marque de domaine : ancien régime. Dignitaire qui gardait les sceaux de l’État.
2. Personne qui, dans une institution, détient les sceaux. Chancelier d’une ambassade, d’un consulat. Le chancelier de l’Académie française, celui qui gardait le sceau de l’Académie ; aujourd'hui, académicien élu pour trois mois et qui préside les séances en cas d’empêchement du directeur. Le chancelier de l’Institut de France. Spécialement. Chef de l’administration d’un ordre national. Le grand chancelier de la Légion d’honneur. Le chancelier de l’ordre national du Mérite. Le grand chancelier de l’ordre de la Libération.
3.  Spécialement. Chancelier fédéral, chef du gouvernement en Allemagne et en Autriche. Le chancelier de l’Échiquier, voir Échiquier.
Féminisation des noms de métiers et de fonctions
La féminisation des noms de métiers et de fonctions se développant dans l’usage, comme l’a constaté le rapport de l’Académie française rendu public le 1er mars 2019, il est à noter que la forme féminine chancelière se rencontre également.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.