En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

botter

BOTTER

conjugaison verbe transitif
xiiie siècle. Dérivé de botte II.
1. Pourvoir quelqu’un de bottes à sa mesure, soit en les fabriquant pour lui, soit en les lui vendant. Ce cordonnier bottait les officiers du régiment de dragons.
2.  Par extension. Mettre des bottes à quelqu’un. Aidez-moi à me botter. Le conte du Chat botté. Spécialement. Vous voilà parfaitement botté, ces bottes conviennent à votre pied, vous vont très bien. Expr. fig., fam. et vieillie. Un singe botté, un homme petit, mal fait, embarrassé dans son accoutrement. Pop. Cela me botte, cela me convient, me plaît.
3.  Absolument. sports. Frapper le ballon avec le pied. L’avant-centre botte et marque le but. Par métonymie. Botter un coup franc.
4.  Fam. Frapper à coups de pied. Il ne travaille que si on lui botte le derrière. Il mériterait d’être botté.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.