batteur

BATTEUR

nom masculin
Étymologie : xiie siècle. Dérivé de battre.

I.

I. Celui qui bat quelque chose.
1.  Marque de domaine : agriculture. Anciennement. Batteur en grange, ouvrier agricole qui, après la récolte, battait avec un fléau les gerbes ou les épis.
2. Ouvrier qui bat certaines matières pour les traiter. Le batteur d’or, de cuivre, d’étain, bat le métal en plaques pour l’amincir.
3.  Fig. et fam. Batteur de pavé (vieilli), fainéant qui passe son temps à courir les rues. Batteur d’estrade, voir Estrade I.
4.  Marque de domaine : musique. Personne qui, dans un orchestre de jazz, tient la batterie.
Féminisation des noms de métiers et de fonctions
La féminisation des noms de métiers et de fonctions se développant dans l’usage, comme l’a constaté le rapport de l’Académie française rendu public le 1er mars 2019, il est à noter que la forme féminine batteuse se rencontre également.

II.

II. Instrument servant à battre quelque chose.
1.  Marque de domaine : arts ménagers. Appareil servant à battre des produits entrant dans des préparations culinaires. Un batteur à œufs. Un batteur électrique.
2.  Marque de domaine : agriculture. Organe rotatif faisant partie du dispositif d’égrenage d’une batteuse ou d’une moissonneuse-batteuse.
3.  Marque de domaine : filature. Machine employée pour l’épuration des fibres du coton. Bras, grille d’un batteur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.