bâtiment

BÂTIMENT

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, bastiment. Dérivé de bâtir.
1.  Très vieilli. Action de bâtir. Il consacra son temps au bâtiment de sa maison.
2. Toute construction destinée à servir d’habitation pour les personnes ou d’abri pour des animaux, des marchandises, des machines. Un bâtiment en bois, en pierre, en béton. On vient d’achever le gros œuvre de ce bâtiment. Le corps, les ailes d’un bâtiment. Un corps de bâtiment. Un bâtiment de belle apparence. Ce bâtiment menace ruine. Entretenir, réparer un bâtiment. Ravaler la façade d’un bâtiment. Un peintre en bâtiment. Les bâtiments d’une ferme, d’une usine. Bâtiments publics. Les bâtiments publics de cette ville, tels que la Bourse, la préfecture, l’hôtel de ville, sont d’une grande richesse architecturale. Bâtiments militaires, scolaires, administratifs. Bâtiment en dur, par opposition à Bâtiment provisoire, lequel est construit en matériaux légers.
3. Ensemble des métiers et des activités qui concourent à ces constructions : maçonnerie, charpenterie, menuiserie, plomberie, etc. Les industries du bâtiment. Une entreprise de bâtiment. Les ouvriers du bâtiment. Par métonymie. L’ensemble du personnel qui travaille à la construction.
▪ Expr. fig. et fam. Être du bâtiment, avoir une bonne expérience d’une technique ; être du métier, de la partie.
▪ Expr. proverbiale. Quand le bâtiment va, tout va, le développement de la construction est un signe de prospérité économique.
4.  Marque de domaine : marine. Nom générique donné aux navires destinés à la navigation en mer. Bâtiment à voiles, à vapeur. Un bâtiment de guerre, de commerce. Armer, fréter un bâtiment. Un bâtiment léger. Bâtiment auxiliaire, navire militaire chargé de missions de ravitaillement, d’assistance ou de transport.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.