En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

don

7e édition

[I.] DON.

s. m.
↪ voir aussi : [II.] Don (n. m.)
■  Présent, gratification qu’on fait à quelqu’un. Faire un don à quelqu’un. Lui faire don de quelque chose. Les dons faits à une église, à un hospice. Recevoir un don. Donner en pur don. Je n’ai pas acheté ce livre, c’est un don de l’auteur. Don irrévocable.
Il se disait autrefois, dans un sens particulier, de Certaines grâces utiles accordées par le prince. Il eut l’avis de cette aubaine, et il en demanda le don au roi, il en obtint le don du roi. Il en eut le don. Enregistrer un don.
Don gratuit, Don que les assemblées du clergé, ou les états des provinces, faisaient au roi, pour subvenir aux besoins de l’État.
Don mutuel, Donation mutuelle que se font le mari et la femme de l’usufruit de leur bien, pour que le survivant en jouisse.
Prov., Il n’y a pas de plus bel acquêt, il n’y a si bel acquêt que le don, Il n’y a point de bien plus agréablement, plus aisément acquis que celui qui nous est donné.
Don, se dit figurément Des biens, des qualités physiques ou morales, des avantages qu’on reçoit de la Divinité, de la nature, du sort, etc. L’amitié, don du ciel. Tous les dons que Dieu nous a faits. Le ciel, la nature l’enrichit, le combla de ses dons, de ses plus beaux dons. C’est un beau don de la nature qu’une heureuse mémoire. Il était pourvu des dons les plus heureux.
Fig., Les dons de la terre, Les productions de la terre.
Poétiq. et fig., Les dons de Cérès, Les moissons, les blés ; Les dons de Flore, les dons du printemps, etc., Les fleurs ; Les dons de Bacchus, Les raisins, la vendange, le vin ; Etc.
Don, se dit pareillement Des biens spirituels que l’on tient de Dieu, de la grâce, du Saint-Esprit, etc. La foi est un don de Dieu. Les dons de la grâce doivent être préférés à tous les biens de ce monde. C’est un don du Saint-Esprit. Le don de prophétie. Le don des langues.
Les dons de la fortune, La richesse, l’opulence.
Don, se dit particulièrement, d’Une certaine aptitude que l’on a à quelque chose. Il a le don de bien parler. Le don de la parole. Le don de l’éloquence. Il a le don de plaire à tout le monde, le don de plaire. Je n’ai pas le don de deviner. On l’emploie quelquefois ironiquement. Il a le don de déplaire, le don de se faire haïr de tout le monde.
Par plaisanterie, Avoir le don des larmes, Pleurer à volonté.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.