En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

cadre

6e édition

CADRE.

s. m.
■  Bordure de bois, de marbre, de bronze, etc., dans laquelle on place un tableau, une estampe, un bas-relief, etc. Un beau cadre. Un cadre doré. Un cadre bien sculpté. Il faut faire un beau cadre à ce tableau.
Cadre, signifie figurément, Le plan et l’agencement des parties d’un ouvrage. C’est un cadre heureux, mais il n’est pas bien rempli. On fait entrer bien des choses dans un tel cadre.
Cadre, se dit figurément et collectivement, en termes d’Organisation militaire, Des officiers et sous-officiers attachés aux compagnies, en tant qu’ils sont destinés à diriger et unir ensemble les soldats qui les composent. À cette affaire, le bataillon fut fort maltraité, et ses cadres restèrent presque vides. Lorsque la paix paraît devoir être durable, les puissances sages congédient beaucoup de soldats, mais conservent des cadres forts et bien organisés.
Cadre, en termes de Marine, Sorte de lit qui sert, sur les bâtiments, aux officiers, aux passagers, et aux malades de l’équipage. Nous avons dix hommes sur les cadres, Nous avons dix malades.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.