respiration

RESPIRATION

nom féminin
Étymologie : xive siècle. Emprunté du latin respiratio, de même sens.
1.  Dans la langue courante. Le fait, pour l’homme et pour certains animaux dotés de poumons, d’absorber puis de rejeter de l’air de façon cyclique ; manière de respirer. Retenir sa respiration. Le coup lui a ôté, coupé la respiration. Une respiration libre, embarrassée. Respiration régulière, haletante, sifflante. Reprendre sa respiration, se remettre à respirer normalement, notamment après un effort.
▪  Par extension. Est parfois employé au sens d’inspiration, d’inhalation. Prendre une grande, une profonde respiration.
▪  Fig. Bruit, mouvement régulier évoquant le rythme de l’inspiration et de l’expiration. La respiration des vagues. Dans « La Bête humaine », Zola évoque la respiration puissante des locomotives à vapeur.
2.  Dans des domaines spécialisés. Marque de domaine : physiologie. Fonction par laquelle un organisme vivant absorbe du dioxygène et rejette du dioxyde de carbone, et produit, grâce au métabolisme cellulaire, l’énergie qui lui est indispensable. Respiration pulmonaire. Respiration trachéale des insectes, respiration branchiale des poissons. Respiration cutanée de la grenouille, respiration tégumentaire des sangsues. Chez les végétaux, la respiration se produit en l’absence de lumière. Spécialement. Respiration cellulaire, ensemble des réactions d’oxydoréduction se déroulant dans les mitochondries des cellules pourvues d’un noyau, dites eucaryotes, ou dans le cytoplasme des cellules dépourvues de noyau, dites procaryotes, et qui permet de produire l’énergie utilisable par ces cellules. Par analogie. Respiration cellulaire anaérobie ou, simplement, respiration anaérobie, qui s’effectue en l’absence de dioxygène. La respiration anaérobie de certaines bactéries se fait par absorption de nitrates et rejet de nitrites. – Marque de domaine : médecine. Respiration artificielle, ensemble de moyens mécaniques et de manœuvres utilisés en cas d’insuffisance ou d’arrêt respiratoires (on dit plutôt Ventilation artificielle). Le bouche-à-bouche est une des méthodes de respiration artificielle.
3.  Marque de domaine : musique. Endroit, moment où un chanteur, un joueur d’instrument à vent doit reprendre son souffle ; brève interruption qui en résulte. Sur une partition, la respiration est généralement notée par une virgule placée au-dessus de la portée. Par analogie. Ménager une respiration dans une phrase, dans une période oratoire.
▪  Fig. Se ménager des respirations dans sa journée de travail.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.