rédacteur, -trice

RÉDACTEUR, RÉDACTRICE

nom
Étymologie : xviiie siècle. Dérivé savant de redactum, supin de redigere, « rédiger ».
1.  Celui, celle qui a la charge de la rédaction d’un texte quel qu’il soit. L’ancien ministre de l’Intérieur est le rédacteur de ce projet de loi. Les quatre principaux rédacteurs du Code civil promulgué en 1804 étaient juristes de profession.
2.  Personne dont le métier consiste à mettre en forme par écrit ce qui a été dit lors de la séance d’une assemblée, d’une réunion ou ce qui doit constituer la matière d’un texte plus ou moins long. Rédacteur des débats au Sénat, des comptes rendus à l’Assemblée nationale. Elle occupe un poste de rédacteur au ministère de l’Intérieur, à la mairie de Paris. Les rédacteurs d’une encyclopédie, d’un dictionnaire. Rédacteur, rédactrice publicitaire, qui rédige les messages, les textes d’une campagne de publicité.
▪  Spécialement. Journaliste, le plus souvent salarié, chargé de rédiger des articles, des textes pour un organe de presse. Les rédacteurs d’un journal, d’une station de radio. Rédacteur sportif, hippique, qui traite du sport, des courses hippiques. La rédactrice en chef d’une revue, d’une émission radiophonique. Société des rédacteurs, association qui, au sein d’une rédaction, travaille à assurer l’indépendance des collaborateurs et le respect des principes fondamentaux du métier de journaliste.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.