passement

PASSEMENT

nom masculin
Étymologie : xiie siècle, au sens d’« action de passer » ; xvie siècle, au sens actuel. Dérivé de passer.
Bande d’étoffe plate où sont entrelacés des fils d’or, d’argent, de soie, de laine, etc., qui sert d’ornement aux vêtements, aux tentures.
▪  Par extension. Se dit aussi des ganses ou des rubans cousus sur les vêtements et, plus généralement, des ouvrages tissés, tressés, brodés que l’on destine au même usage. Les cordonnets, les franges, les glands sont des passements.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.