En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

parc

PARC

nom masculin
xiie siècle. Emprunté du latin médiéval parricus, « enclos ».
I.
I. Terrain, souvent enclos, aménagé pour servir à l’ornement d’un domaine, ou pour mettre en évidence des beautés naturelles.
1.  Vaste étendue de terrain comprenant des pelouses, des massifs de verdure, des pièces d’eau, que l’on entretient pour l’agrément et la promenade. Ce château est entouré d’un beau parc. Un parc de cent cinquante hectares. Un parc dessiné par Le Nôtre. Un parc à la française, à l’anglaise. Parc paysager, voir Paysager. Parc floral. Un parc municipal. Le parc Monceau, à Paris. Les parcs londoniens.
▪  Par extension. Espace aménagé, généralement en plein air, comportant diverses installations destinées aux loisirs d’un large public. Parc d’attractions, parc à thèmes. Parc zoologique. Spécialement. Parc des expositions, où se tiennent diverses manifestations culturelles ou commerciales.
2.  Territoire doté d’un statut juridique particulier visant à préserver les richesses naturelles qu’il abrite. Les États-Unis ouvrirent le premier parc national en 1872, à Yellowstone, dans le Wyoming. Les grands parcs nationaux africains. Le parc national de la Vanoise, dans les Alpes. Parc naturel régional. Parc forestier domanial.
II.
II. Enceinte délimitant un espace ; cet espace lui-même.
1.  Clôture légère, faite de claies mobiles, qui sert à enfermer les moutons durant la nuit. Désigne également un pâturage entouré de fossés ou de haies dans lequel on met le bétail à l’engrais.
▪  Par extension. Installation littorale ou de pleine mer, où l’on pratique l’élevage de divers mollusques comestibles. Parc à huîtres (voir Clayère). Parc à moules (voir Bouchot).
▪  pêche. Enceinte constituée de pieux et de filets, qui sert à capturer ou à retenir le poisson. Les parcs à saumons en Norvège. – vènerie. chasse. Enceinte de toiles dont on entoure une portion de bois fourré, pour courir ou tirer le gros gibier.
2.  Assemblage de pièces de bois ou de tissu formant une enceinte dans laquelle on place les enfants en bas âge pour qu’ils puissent jouer et apprendre à marcher.
3.  Partie d’un camp militaire où sont entreposés des munitions, des vivres, du matériel. Parc d’artillerie. Par extension. Aire de stockage industriel, entrepôt.
▪  Par métonymie. Ensemble des véhicules, des équipements dont dispose une unité militaire, une collectivité, une entreprise, un pays. Le parc de blindés de l’armée de terre. Parc aérien. Le parc de locomotives d’un réseau ferroviaire. Le parc automobile français. Le parc informatique d’une entreprise. Par extension. Parc immobilier.
4.  Spécialement. Parc de stationnement ou, simplement, parc, emplacement, bâtiment aménagé pour le stationnement temporaire des véhicules automobiles. Parc gratuit, payant. Parc gardé. Par extension. Parc à vélos.
Remarque
Doit être préféré à l’anglais Parking.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.