En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

nombre

NOMBRE

nom masculin
xiie siècle, numbre. Issu du latin numerus, de même sens.
I.
I. Notion permettant d’indiquer la quantité d’éléments qui forment un ensemble d’êtres ou de choses, d’établir le rapport d’une quantité à une autre quantité de même nature, appelée unité et prise comme référence ; par métonymie, le symbole par lequel on représente cette notion.
Écrire un nombre en chiffres arabes, en chiffres romains, en lettres, en toutes lettres. Le nombre 20, le nombre 623. Un nombre de quatre chiffres, à quatre chiffres. Nombre collectif, qui désigne un groupe d’unités formant un tout, tel que « dizaine », « douzaine », « centaine », etc. Nombre cardinal, voir Cardinal I. Nombre ordinal, qui marque l’ordre, tel que « premier », « deuxième », « troisième », etc.
1.  maths. Élément d’un ensemble défini par des propriétés opératoires, servant à compter, comparer, mesurer, calculer.
▪  Nombre entier, qui contient une ou plusieurs fois l’unité, qui est obtenu par addition de plusieurs unités. Nombre entier naturel, nombre entier positif. 1, 2, 3 appartiennent à l’ensemble des nombres entiers naturels. Nombre entier relatif, nombre entier auquel on affecte un signe positif (+) ou un signe négatif (–). +1, +3, –2, –1, 0 font partie de l’ensemble des nombres entiers relatifs.
▪  Nombre décimal, quotient d’un entier relatif par une puissance de 10. Nombre rationnel, qui peut être exprimé par le rapport de deux nombres entiers, c’est-à-dire par une fraction. +2/3, –1/2, –4/5 font partie de l’ensemble des nombres rationnels. Nombre irrationnel, qui ne peut être exprimé par un nombre entier ou par le quotient de deux nombres entiers. Nombre réel, appartenant à l’ensemble formé par les nombres rationnels et les nombres irrationnels. Nombre algébrique, nombre réel qui est la racine d’une équation algébrique à coefficients entiers. Nombre transcendant, nombre irrationnel qui n’est pas algébrique. π (= 3,1416) est un nombre transcendant. Nombre complexe, voir Complexe.
▪  Théorie des nombres, branche des mathématiques qui traite des propriétés et des rapports entre des nombres entiers. Nombre premier, nombre entier naturel qui n’est divisible que par lui-même et par l’unité. 1, 2, 3, 5, 7 sont des nombres premiers. Nombres premiers entre eux, qui n’ont aucun diviseur commun. Nombre pair, nombre impair. Nombre parfait, nombre entier égal à la somme de tous ses diviseurs. 28, qui est égal à la somme de tous ses diviseurs, 1, 2, 4, 7 et 14, est un nombre parfait. Additionner, soustraire, diviser, multiplier des nombres. Élever un nombre au carré, à la puissance n. Calculer la racine carrée, la racine cubique d’un nombre.
▪  On a utilisé aussi les notions de nombre abstrait, nombre concret, nombre fractionnaire, nombre incommensurable, voir ces mots. Nombre arithmétique s’est dit pour Nombre entier naturel.
2.  Nom donné à certaines grandeurs conventionnelles, déterminées ou non, propres à un domaine.
▪  physique. chimie. Nombre caractéristique, pour certains phénomènes, rapport entre des grandeurs physiques qui en permettent l’étude. Le nombre de Mach est un nombre caractéristique.
▪  Nombre d’oxydation, permettant d’évaluer le degré d’oxydation d’un élément dans une combinaison chimique. Nombre atomique, syn. de Numéro atomique (voir Atomique). Nombre d’Avogadro, indiquant le nombre de molécules contenues dans une mole de substance. La valeur numérique du nombre d’Avogadro est égale à 6,022 × 1023. Nombre de masse, nombre total des protons et des neutrons qui constituent le noyau d’un atome. Nombre quantique d’un atome, d’un électron, nombre servant à définir les états d’équilibre de cet atome, de cet électron.
▪  statistiques. Nombre aléatoire, voir Aléatoire. La loi des grands nombres, selon laquelle la fréquence de réalisation d’un évènement et la probabilité qu’il arrive, déterminées par le calcul, tendent à se confondre dès lors qu’on multiplie le nombre des épreuves. La loi des grands nombres est le fondement du calcul des probabilités.
▪  Spécialement. Nombre d’or. beaux-arts. Rapport de proportions tenu pour particulièrement harmonieux, qu’on utilise depuis l’Antiquité en architecture, en sculpture, en peinture. Selon la plupart des évaluations, la valeur numérique du nombre d’or serait de 1,618. – chronologie. Rang occupé par une année dans le cycle de dix-neuf ans auquel elle appartient, selon le cycle lunaire de Méton adopté dans le calendrier grec au ve siècle avant Jésus-Christ (cycle de dix-neuf années au bout duquel le Soleil, la Terre et la Lune reprennent les mêmes positions relatives). Le nombre d’or est un des éléments qui, dans le calendrier ecclésiastique, permettent de déterminer la date de Pâques et des autres fêtes mobiles.
II.
II. Quantité plus ou moins importante d’êtres ou de choses.
1.  En parlant d’une quantité quelconque. Quel est le nombre d’habitants de cette ville, le nombre de kilomètres qui nous séparent de Marseille ? Un grand nombre de soldats périrent dans le combat. Un petit nombre, un nombre élevé, un bon nombre de personnes. Le plus grand nombre était d’avis de partir sans attendre. Un nombre fixe. Un nombre rond (fam.), nombre simplifié par addition ou par suppression d’une ou de plusieurs unités ou décimales.
▪  Spécialement. religion. Le livre des Nombres ou, elliptiquement, Les Nombres, le quatrième livre du Pentateuque, ainsi appelé parce qu’il contient le dénombrement du peuple hébreu.
▪  Loc. prép. Au nombre de, du nombre de, parmi, au rang de. On l’a rangé au nombre des saints, des martyrs. Il n’est pas du nombre des candidats reçus ou, elliptiquement, il n’est pas du nombre.
2.  Sans adjectif. Pour parler d’une quantité importante ou pour exprimer l’idée d’abondance, de multitude. Ces soldats ont succombé sous le nombre des assaillants ou, elliptiquement, sous le nombre. Ils ont le nombre pour eux, l’avantage du nombre. J’ai vu ces tableaux ; dans le nombre, il y en a beaucoup de médiocres et peu d’excellents.
▪  Loc. Nombre de, beaucoup. Nombre de témoins ont pu le voir (dans cette construction, est suivi d’un verbe au pluriel). Je l’ai rencontré nombre de fois.
▪  Loc. adv. En nombre, en quantité importante. Envoi en nombre, voir Envoi. Venir en nombre, venir nombreux. Ne pas être en nombre, se dit lorsque, dans une réunion, les personnes présentes ne sont pas assez nombreuses.
▪  Loc. verb. Faire nombre, former un ensemble important. À cette cérémonie, il a invité ses relations les plus lointaines pour faire nombre. Par extension. Péj. Cette personne n’est là que pour faire nombre, elle ne joue aucun rôle effectif.
3.  grammaire. Catégorie sous laquelle on range les mots variables selon qu’ils s’appliquent à un seul être, à une seule chose, ou à plusieurs. En français, l’adjectif qualificatif s’accorde ordinairement en genre et en nombre avec le nom qu’il complète. – rhétorique. Harmonie qui résulte de l’arrangement rythmé et cadencé des éléments d’une phrase, d’un vers. Cette période a du nombre, manque de nombre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.