En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

maternel, -elle

MATERNEL, MATERNELLE

adjectif
xive siècle. Issu du latin maternus, de même sens.
1.  Qui est propre à la mère, qui est naturel à une mère. Le sein, le giron maternel. Lait maternel. Instinct maternel. Amour maternel.
▪  Par extension. Qui évoque le comportement d’une mère. Des gestes maternels. Un ton maternel. Qui se comporte comme une mère. Elle s’est montrée très maternelle à son égard.
2.  Relatif à la mère, quant à la filiation. Ligne maternelle. Famille maternelle. Grands-parents maternels. Les biens maternels. Grand-maternel, voir ce mot.
▪  Par extension. Langue maternelle, la langue du pays, de la famille où l’on est né, celle que l’on a parlée dès son plus jeune âge. L’école maternelle ou, elliptiquement et subst., la maternelle, l’école où sont accueillis les très jeunes enfants, avant l’âge de la scolarisation obligatoire.
  Titre célèbre : La Maternelle, de Léon Frapié (1904).
3.  Qui concerne les mères. Un centre de protection maternelle et infantile.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.