manque

MANQUE

nom masculin
Étymologie : xive siècle. Déverbal de manquer.
1. Le fait de manquer, de faire défaut ; absence ou insuffisance de ce qui serait nécessaire. Le manque de vivres, d’eau. Le manque de sommeil. Le manque d’argent l’a obligé à renoncer à ce projet. Cet ouvrage souffre d’un manque d’originalité. Marque de domaine : pathologie. État de manque ou, elliptiquement, manque, état d’angoisse et de souffrance que fait naître chez un toxicomane la privation brutale de la drogue. Expr. fig. et fam. Être en manque de, souffrir de la privation de. Être en manque d’affection.
▪ Loc. prép. Par manque de ou, vieilli, manque de, faute de, en raison de l’absence ou de l’insuffisance de. Je ne vous ai pas écrit par manque de temps. C’est par manque d’attention qu’il a échoué. Ce n’est pas manque de soin s’il ne réussit pas dans cette affaire.
2. Ce qui manque, ce qui fait défaut à quelque chose ou à quelqu’un ; insuffisance, lacune. Cette traduction présente des manques. Signaler ses manques à un élève.
3. Le fait de ne pas faire ou de mal faire quelque chose. Seulement dans des locutions invariables. Manque à gagner, voir Gagner. Marque de domaine : Billard. Manque à toucher, faute du joueur qui n’atteint pas la bille vers laquelle il pousse la sienne.
4.  Marque de domaine : Jeux. À la roulette, la première moitié des numéros, de un à dix-huit, par opposition à Passe, de dix-neuf à trente-six. Miser sur manque. Rouge, pair et manque.
5. Au féminin, dans la locution populaire À la manque, qui n’a pas de qualité, de valeur ; qui est voué à l’échec, au ridicule. Un projet à la manque.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.