manquer

MANQUER

conjugaison verbe intransitif et transitif
Étymologie : xvie siècle. Emprunté de l’italien mancare, de même sens.

I.

I. Verbe intransitif.
A.  Faire défaut.
1. Être absent ou se trouver en quantité insuffisante. L’argent manque dans cette famille. Les vivres vinrent à manquer. Cette marchandise manque en magasin. Les professeurs manquent dans cette discipline. Impers. Il manque dix mille francs dans la caisse. Expr. La terre, le sol manqua sous leurs pieds, se déroba, s’affaissa.
▪ Par litote. Ne pas manquer, se trouver en quantité suffisante ou plus que suffisante. Les occasions ne leur manqueront pas. Pour ce poste, les candidats ne manquent pas.
▪ Expr. fam. Il ne manquait plus que cela ! cela met un comble à une situation déjà désagréable. Il ne manquerait plus que cela ! formule évoquant un malheur qu’on redoute. Il ne manquait plus que lui ! se dit à l’arrivée d’une personne longtemps attendue, ou, de manière ironique, lorsque survient une personne indésirable.
2. Être en moins dans un ensemble, un tout, dont on fait normalement partie. Deux pages manquent dans ce livre. Deux élèves manquent à l’appel. Rien ne manque. Impers. Il manque aujourd’hui trois élèves dans la classe. Il manque des cartes dans ce jeu. Expr. Il n’y manque pas une virgule, pas un iota, il n’y manque rien. Il ne manque pas un bouton de guêtre, voir Guêtre.
3.  Manquer à quelqu’un, faire défaut à la personne, aux personnes à qui on serait nécessaire. L’eau et les médicaments manquent à ces populations. L’argent lui manque pour acheter cette maison. Les forces lui manquaient. Le courage lui a manqué. Ce n’est pas l’envie, le désir qui leur en manque. Les mots me manquent. Impers. Il lui manque un bras, une jambe.
▪ En parlant d’une personne. Ses amis lui manquent. Vous nous avez bien manqué aujourd’hui, nous avons déploré votre absence.
▪ Expr. Les jambes lui manquent, ses jambes ne le portent plus. Le cœur lui manque, il défaille. Le pied lui a manqué, il a glissé. Il ne lui manque que la parole, se dit d’un portrait très ressemblant ou d’un animal dont on veut souligner l’intelligence.
B.  Manquer de.
1. Ne pas avoir ou n’avoir qu’en quantité insuffisante ce qui serait nécessaire. Les assiégés manquent de munitions. Manquer de tout, être dans le dénuement. Nous manquons de place ici. Se plaindre de manquer de temps. Manquer de fermeté, de résolution. Manquer de manières. Ces plantes manquent d’eau. Cet appartement manque de lumière. Un pays qui manque de matières premières. Ce raisonnement manque de solidité.
▪ Loc. Manquer de respect à quelqu’un, l’outrager. Manquer de parole, ne pas respecter ses engagements. Elliptiquement. La peur de manquer, de se trouver dans le besoin.
▪ Par litote. Ne pas manquer de, être bien pourvu de, bien doté en. Il ne manque pas d’esprit. Elle ne manque pas de talent. Il ne manque pas de toupet, d’audace, il montre un aplomb impertinent, il est sans-gêne. Cette repartie ne manquait pas d’à-propos. Cela ne manque pas de sel, est piquant pour l’esprit.
2. Suivi d’un infinitif. Courir le risque de, être sur le point d’éprouver quelque accident. Il a manqué de tomber, d’être tué. S’emploie aussi sans préposition. Il a manqué mourir.
C.  Ne pas faire ce à quoi on est tenu.
1. Faillir ; commettre une faute, une erreur. Qui n’a jamais manqué ? S’acquitter d’une tâche sans manquer.
2.  Manquer à. Suivi d’un infinitif. Négliger ou oublier de faire quelque chose. Il manque souvent à payer ses dettes de jeu. Elle n’a jamais manqué à remplir ses engagements. Surtout avec le pronom y et à la forme négative, pour assurer qu’une promesse sera tenue. Il m’avait promis de venir, il n’y a pas manqué. « Transmettez-lui mes amitiés. – Je n’y manquerai pas. »
▪ Spécialement. Marque de domaine : Billard. Manquer à toucher, ne pas atteindre la bille sur laquelle on joue. – Marque de domaine : Marine. Manquer à virer, ne pas réussir à faire virer de bord son navire.
▪ Suivi d’un substantif, d’un pronom. Ne pas se conformer à ce qu’on doit, ne pas remplir ses obligations envers quelqu’un. Manquer à ses engagements, à l’honneur. Manquer à sa parole. Il a manqué aux convenances, aux usages. Je manque à tous mes devoirs, hyperbole plaisante pour excuser un oubli. Manquer à quelqu’un, ne pas lui montrer les égards qu’on lui doit. Il nous a gravement manqué. Pron. Se manquer à soi-même (très vieilli), compromettre son honneur.
3.  Ne pas manquer de (suivi d’un infinitif), ne pas oublier, ne pas négliger de faire quelque chose ; prendre soin de. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Il ne manque jamais de venir nous saluer. Par affaiblissement. Vous ne manquerez pas d’être enchanté à la lecture de ce roman, vous le serez à coup sûr. S’il me parlait ainsi, je ne manquerais pas de le corriger. Expr. fam. Cela n’a pas manqué d’arriver ou, simplement, Cela n’a pas manqué, se dit de ce qu’on pouvait prévoir à coup sûr.

II.

II. Verbe transitif.
1. Mal exécuter, n’obtenir qu’un résultat médiocre dans ce qu’on entreprend. La cuisinière a manqué son soufflé. Cet acteur a manqué son entrée, son effet.
2. Ne pas atteindre ce qu’on visait ; compromettre, par erreur ou maladresse, le résultat d’une action. Manquer la cible. Manquer son coup. Manquer son but. Le joueur a manqué la balle. Ce chasseur a manqué son lièvre, il a tiré sur lui sans l’atteindre. Manquer une marche, ne pas y poser le pied, par mégarde. Manquer un embranchement, une bifurcation, les dépasser, alors qu’on devait s’y engager.
▪ Par métonymie. Le projectile manqua son but. La flèche a manqué la cible de quelques centimètres.
▪ Expr. fam. S’il me manque, je ne le manquerai pas, je saurai lui faire payer son mauvais procédé. Il ne vous manquera pas, il saura trouver une occasion de vous prendre en défaut. Manquer la balle belle (très vieilli), au jeu de paume, ne pas attraper la balle, alors qu’elle se présentait bien. Fig. La manquer belle, échapper à un danger (on dit plutôt aujourd’hui L’échapper belle).
3. Laisser échapper ce dont on aurait pu tirer quelque satisfaction, quelque avantage, quelque profit. Manquer une affaire, un marché. Manquer sa vocation, ne pas l’accomplir. C’est une occasion à ne pas manquer. Iron. Il a manqué une bonne occasion de se taire, il a eu tort de parler. Pop. Il n’en manque pas une, il commet constamment des impairs.
▪ Par extension. Ne pas assister à quelque chose, alors qu’on devrait, qu’on voudrait être présent. Manquer la classe, manquer un cours. Ce député manque bien des séances à l’Assemblée. Je ne voudrais manquer cela pour rien au monde, je tiens absolument à me trouver là en cette circonstance. Vous n’avez rien manqué, cela ne présentait aucun intérêt.
▪ Spécialement. Manquer un bateau, un train, un avion, arriver pour le prendre après qu’il est parti. Expr. fam. Manquer le coche, voir Coche I.
▪ En parlant d’une personne. Ne pas parvenir à rencontrer, à trouver quelqu’un. Nous nous sommes manqués dans cette cohue. Votre ami vient de partir, vous l’avez manqué de peu.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.