humeur

HUMEUR

nom féminin
Étymologie : xiie siècle. Emprunté du latin humor, « liquide, humidité ».
1.  Vieilli. Toute substance liquide sécrétée par un organisme vivant. La sève est une humeur qui circule dans les plantes. Marque de domaine : médecine ancienne. Les humeurs du corps. Humeurs séreuses. Humeur âcre, maligne, viciée. Humeurs peccantes. Plaie sans humeurs, qui ne suppure pas, saine. Humeurs froides, écrouelles. Humeurs cardinales ou fondamentales, le sang, le flegme ou la lymphe, la bile, la mélancolie ou atrabile. Théorie des humeurs, doctrine qui expliquait la santé par l’équilibre de ces quatre humeurs, les maladies et les dispositions du caractère par l’altération ou la prédominance de l’une d’entre elles (on dit aussi Humorisme).
▪ Aujourd'hui. Marque de domaine : anatomie. Humeur aqueuse, liquide transparent contenu dans l’espace qui sépare le cristallin de la cornée. Humeur vitrée de l’œil, masse gélatineuse transparente et incolore du corps vitré.
2. Disposition du tempérament ou de l’esprit, qui oriente le comportement d’une personne. Humeur flegmatique. Humeur bilieuse, tempérament nerveux, soucieux. Humeur noire, atrabilaire, mélancolique. Humeur chagrine, ombrageuse. Être d’humeur douce, facile. Un homme d’humeur changeante, contrariante. Être sujet à des sautes d’humeur. Faire montre d’une remarquable égalité d’humeur. Incompatibilité d’humeur. Troubles de l’humeur.
3. Disposition occasionnelle, état d’esprit passager. Réagir selon son humeur du moment. Belle, bonne humeur, qui se manifeste par l’enjouement, l’amabilité du ton, des manières, etc. On dit, dans un sens opposé, Mauvaise, méchante humeur. Il s’est montré d’une humeur charmante. L’incident l’a mis dans une humeur exécrable. Fam. Une humeur massacrante, une humeur de crin, de dogue.
▪ Loc. verb. Être en humeur de, suivi d’un infinitif, être disposé occasionnellement à faire quelque chose. Il est aujourd’hui en humeur de bavarder. Être en humeur de bien faire, se sentir heureusement disposé pour travailler. Absolument et vieilli. Être en humeur, être inspiré, être en verve.
▪ Être d’humeur à, suivi d’un infinitif, être disposé à. Il n’est pas d’humeur à se laisser gouverner, à souffrir un affront. Il ne se sent pas d’humeur à plaisanter.
4. Disposition chagrine, mécontentement. Accès, mouvement d’humeur. Manifester de l’humeur. Une réponse pleine d’humeur. Il ne put réprimer un geste d’humeur. Avoir de l’humeur, être mécontent ou irascible. Ce contretemps lui avait donné de l’humeur. Il l’aborda de telle façon qu’elle en prit de l’humeur. Passer son humeur sur ses proches.
5. Fantaisie, caprice. Chacun a ses humeurs. L’humeur le prit d’aller se promener. Un homme d’humeur, au caractère impatient et imprévisible. C’est un homme sans humeur, de caractère égal.
▪ Expr. Article, billet d’humeur, écrit en toute liberté de sujet et de ton, sous le coup de l’actualité. Un écrivain d’humeur.
6.  Anciennement. Penchant à la plaisanterie, originalité facétieuse (on dit aujourd’hui Humour).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.