fourrière

FOURRIÈRE

nom féminin
Étymologie : xiiie siècle, foriere, « écurie ». Dérivé de l’ancien français fuerre (voir Fourrage I).
1.  Vieilli. Endroit où l’on serrait le fourrage, où l’on abritait les provisions de bois, de charbon.
2. Lieu de dépôt où la police fait conduire les animaux errants, les véhicules abandonnés sur la voie publique ou trouvés en infraction. Conduire un chien à la fourrière. Mettre un véhicule en fourrière.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.