forger

FORGER

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (se conjugue comme Bouger).
Étymologie : xiie siècle, forgier. Issu du latin fabricare, « façonner, fabriquer », de fabrica, « atelier de forgeron ».
1. Travailler un métal selon divers procédés, le plus souvent à chaud, par choc ou par pression, afin de lui donner une forme. Forger du fer, du cuivre, de l’argent. Forger un alliage. Absolument. Forger au marteau, à la presse. Forger à froid, sans faire chauffer le métal.
▪ Par métonymie. Façonner un objet de métal selon ces procédés. Forger une barre de fer, un soc de charrue, un fer à cheval. Forger une épée, des armes. Forger une grille. Fig. Ces épreuves forgeront son caractère, l’endurciront, le fortifieront. Litt. Forger les fers d’un peuple, mener un peuple à la servitude.
2.  Fig. Former, créer par le travail de l’imagination, de la réflexion ; péj., inventer d’une manière fantaisiste ou dans l’intention de tromper. Forger un mot nouveau, une métaphore. Il s’est forgé un idéal, une conviction. Se forger des chimères, s’imaginer des choses sans fondement. Se forger un alibi. Forger un mensonge, une calomnie, de fausses nouvelles.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.