faiblir

FAIBLIR

conjugaison verbe intransitif
Étymologie : xiie siècle, flebir ; rare avant le xviie siècle. Dérivé de faible.

I.

I. En parlant d’un être animé.
1. Perdre peu à peu sa force physique, sa vigueur. Le malade faiblit, ses forces déclinent doucement. Le blessé se sentait faiblir. Par métonymie. Perdre de sa force, de son intensité. Ses membres faiblissent. Mon cœur faiblit. Son pouls va faiblissant. Depuis quelque temps, sa voix avait beaucoup faibli.
2. Perdre de sa force morale, de son énergie. Il a faibli devant son adversaire. Elle est allée sans faiblir au-devant du danger. Par métonymie. Perdre de son intensité, de son ardeur. Sa volonté, sa résolution, son courage faiblit. Son attention a faibli. Sa foi, son espoir ne faiblit pas.

II.

II. En parlant d’une chose.
Perdre de sa solidité, de son intensité, de sa puissance. La barrière a faibli au point de se rompre. La branche faiblit sous le poids des fruits. La lumière faiblit à la tombée du jour. Le vent faiblissait. Spécialement. En parlant d’un ouvrage de l’esprit. Perdre de sa force, de son intérêt. Ce roman faiblit dans les derniers chapitres.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.