extrait

EXTRAIT

nom masculin
Étymologie : xiiie siècle, estrait. Participe passé substantivé d’extraire.
1. Substance essentielle tirée, par diverses opérations physiques ou chimiques, d’une autre substance à laquelle elle était combinée ou mélangée. Extrait de viande. Extrait de café. Extrait de quinquina, de pavot, de belladone. Extrait de violette, de jasmin.
▪ Fig. Abrégé, résumé analytique. Donner un extrait d’un rapport. Vous ne m’avez pas remis les pièces du dossier, vous ne m’en avez donné que l’extrait.
2. Passage, fragment tiré d’un texte, d’un livre, d’un journal, d’une correspondance, d’une œuvre musicale, d’un film. Je ne connais pas l’ouvrage entier, mais j’en ai lu des extraits. Donner, citer, choisir des extraits. Lire des extraits d’une lettre, d’un discours. Projeter un extrait d’un film. Au pluriel. Morceaux choisis, réunis en un recueil, d’une ou de plusieurs œuvres, d’un ou de plusieurs auteurs. Publier des extraits de l’« Odyssée », des extraits de Chateaubriand, des extraits des moralistes du xviie siècle.
▪ Spécialement. Marque de domaine : droit. Partie de la minute ou de l’original d’un acte, copiée littéralement et ayant même valeur officielle que cet acte. Extrait de casier judiciaire. Extrait d’acte de naissance ou, elliptiquement, extrait de naissance. Par analogie. Extrait de baptême.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.