enivrer

ENIVRER

conjugaison Prononciation : (en se prononce an) verbe transitif
Étymologie : xiie siècle. Dérivé d’ivre.
1. Rendre ivre. Ses compagnons l’ont enivré. Il s’enivre tous les jours. Deux verres de vin suffisent à l’enivrer. Un excès d’azote peut enivrer le plongeur sous-marin. Absolument. Le vin, la bière, l’eau-de-vie enivrent. Les vapeurs du pressoir enivrent.
▪ Par analogie. Ces parfums m’enivrent. L’air vif de la montagne m’enivre.
2.  Fig. Exalter l’esprit, les sentiments de quelqu’un. Les louanges, les flatteries dont ils l’enivrent. La prospérité enivre. Pron. S’enivrer de, se laisser griser, se laisser étourdir par. S’enivrer des éloges qu’on reçoit. S’enivrer d’espérance. S’enivrer de sa fortune, de ses succès.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.