émule

ÉMULE

nom
Étymologie : xive siècle, emole. Emprunté du latin aemulus, « rival », « qui cherche à égaler ».
■  Litt.
1. Personne qui cherche à en égaler, à en surpasser une autre par le talent, le mérite, la vertu. Émule d’un grand personnage, d’un maître.
2. Personne qui ressemble à une autre par son talent, son style, son œuvre, sa personnalité. Racine fut considéré comme l’émule de Virgile. Par analogie. Carthage fut l’émule de Rome. Expr. Faire des émules, avoir assez de talent pour entraîner l’adhésion de disciples ou d’imitateurs.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.