En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

dîme

DÎME

nom féminin
xie siècle, disme, « le dixième ». Du latin decima (pars), « dixième partie ».
1. Chez les Juifs, dixième partie de la récolte, offerte à Dieu ou donnée aux lévites. Les Juifs payaient la dîme aux lévites.
2.  féodalité. ancien régime. Prélèvement, en principe d’une dixième partie, mais de taux en réalité variable, opéré sur la récolte des grains, des vins, des fruits, etc., au profit de l’Église ou des pauvres, de fait souvent accaparé par les laïcs. Dîmes inféodées, tenues en fief par des seigneurs. Payer la dîme. Lever la dîme, les dîmes. Affermer les dîmes. L’abolition des dîmes en 1789.
3.  Fig. Prélever sa dîme sur un bien, sur un profit, s’en attribuer, en exiger une partie.
Orthographe
◇ Peut s'écrire dîme ou dime, selon les recommandations proposées par le Conseil supérieur de la langue française.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.