dette

DETTE

nom féminin
Étymologie : xiie siècle, dete. Du bas latin debita, pluriel neutre (confondu avec un féminin singulier) du latin classique debitum, participe passé neutre substantivé de debere, « devoir » (voir ce mot).
1. Somme d’argent qu’un débiteur doit à un créancier. Payer, acquitter une dette, ses dettes. Se libérer de ses dettes. Contracter une dette, des dettes, faire des dettes, emprunter de l’argent ou acheter à crédit. Être en dette avec quelqu’un. Reconnaissance de dette. Anciennement. Prison pour dettes.
▪ Spécialement. Dette d’honneur, dette qui n’est garantie que par l’honnêteté du débiteur et qu’on ne peut faire valoir en justice. Les dettes de jeu sont des dettes d’honneur. Fig. J’ai envers lui une dette d’honneur, une obligation morale dans laquelle l’honneur est intéressé.
▪ Marque de domaine : droit civil. Remise de dette, acte par lequel le créancier libère le débiteur de son obligation. Dette hypothécaire, garantie par une hypothèque. Dette privilégiée, pour laquelle le créancier a un privilège spécial, une priorité. Dette certaine, dont le montant et le créancier sont exactement connus. Dette exigible, dont le paiement peut être immédiatement réclamé. Dette personnelle, attachée à la personne du débiteur. Dette propre, à laquelle un des conjoints est tenu sur ses biens personnels.
▪ Expr. fam. Dettes criardes, dont le remboursement est réclamé avec insistance par les créanciers. N’avoir pas un sou de dettes. Être accablé de dettes, perdu de dettes, criblé de dettes. Un homme cousu de dettes.
▪  Prov. Qui paie ses dettes s’enrichit.
2.  Marque de domaine : finances. Engagement contracté par l’État. Dette publique, ensemble des sommes dues par l’État. Dette intérieure, dette extérieure. Le grand livre de la Dette publique, la liste des créanciers de l’État. Dette flottante, remboursable à court terme et dont le montant total varie donc constamment. Dette consolidée, constituée par des emprunts à long terme. Dette viagère, constituée par les pensions.
3.  Fig. Devoir imposé par une obligation morale, par la reconnaissance, par une loi sociale ou une loi naturelle. Acquitter une dette d’amitié. Une dette envers un bienfaiteur. Expr. litt. Payer sa dette à la patrie, remplir ses obligations militaires. Payer sa dette à la société, purger une peine en punition de ses crimes et, spécialement, être exécuté. Payer la dette de la nature, payer sa dette à la nature (vieilli), mourir.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.