coureur, -euse

COUREUR, COUREUSE

nom
Étymologie : xiie siècle. Dérivé de courir.
1. Personne, animal qui court, qui se déplace rapidement. Les antilopes, les gazelles, les zèbres sont d’excellents coureurs. Adjectivement. L’autruche est un oiseau coureur.
2.  Marque de domaine : sports. Personne qui participe ou qui a l’habitude de participer à des épreuves de course. Un coureur à pied. Un coureur de fond, de demi-fond. Un coureur cycliste. Un coureur amateur, professionnel. Un coureur automobile. Donner le départ aux coureurs. L’arrivée des coureurs. Par extension. Cheval de course. Il a d’excellents coureurs dans son écurie.
3. Personne qui va, qui vient, qui est sans cesse en mouvement, en voyage. C’est un grand coureur, un coureur perpétuel, on ne le trouve jamais à la maison. Un coureur de routes. Spécialement. Un coureur de bois, des bois, au Canada, un chasseur, un trappeur.
▪ Par extension. Fam. Un coureur de bals, de spectacles, de ventes publiques, etc., celui qui a l’habitude d’aller de bal en bal, de spectacle en spectacle, etc. Spécialement. Péj. Un coureur de dot, un homme qui cherche à épouser une jeune fille riche. Un coureur de filles, de jupons ou, elliptiquement, un coureur, un homme toujours à la recherche d’aventures galantes. Une coureuse, une femme de mœurs légères. Adjectivement. Un mari coureur, une femme coureuse, infidèle.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.