coincer

COINCER

conjugaison verbe transitif Conjugaison : (se conjugue comme Avancer).
Étymologie : xviiie siècle coinser. Dérivé de coin.
1.  Marque de domaine : technique. Serrer, fixer avec des coins. Coincer des rails. Par extension. Immobiliser par un moyen quelconque. Coincer une pièce entre les mâchoires d’un étau.
2. Bloquer ; mettre dans l’impossibilité de se mouvoir. Coincer une voiture contre le trottoir. Le dossier était coincé au fond du tiroir. Mettre dans l’impossibilité de fonctionner. Les portières du véhicule étaient coincées. Le mécanisme s’est coincé.
▪ Intransitivement. À cause de l’humidité, le tiroir coince. Fig. et pop. La négociation coince, elle achoppe. ◉ Remarque : Cet emploi figuré est inélégant.
3.  Fig. et pop. Retenir ; mettre dans l’impossibilité de partir, de se dérober. Il m’a coincé entre deux portes pour me raconter ses malheurs. On l’a coincé en flagrant délit, on l’a arrêté.
▪ Spécialement. Mettre dans l’impossibilité d’agir ou de répondre ; mettre en défaut, embarrasser. Je suis coincé et bien obligé d’en passer par là. Un homme coincé, timide, gêné, emprunté. Par métonymie. Un air coincé.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.