coiffé, -ée

COIFFÉ, COIFFÉE

adjectif
Étymologie : xiiie siècle. Participe passé de coiffer.
1. Qui porte une coiffe, un chapeau, une coiffure. Être, rester coiffé. Les grands d’Espagne avaient le privilège de rester coiffés devant le roi.
▪ Spécialement. Un enfant coiffé, venu au monde en ayant sur la tête une membrane appelée coiffe, qui passait pour un présage de bonheur. Expr. fig. et fam. Il est né coiffé, tout lui réussit, il a beaucoup de chance.
2. Peigné ; qui porte les cheveux arrangés d’une certaine façon. Être bien coiffé, mal coiffé. Être coiffé à la diable. Une femme coiffée à la Jeanne d’Arc, à l’américaine. Un homme coiffé en brosse. Coiffé au bol, voir Bol I. Par métonymie. Des cheveux bien coiffés, mal coiffés.
▪ Par analogie. Un chien bien coiffé, aux oreilles longues, pendantes, bien attachées. Un cheval bien coiffé, aux oreilles petites, mobiles et droites.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.