En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

chaise

CHAISE

nom féminin
xive siècle, chaeze. Du latin cathedra, « siège à dossier ».
1. Siège à dossier, sans bras. Chaise de bois, de paille, de toile, de tapisserie. Chaise cannée, rembourrée. Chaise de salle à manger, de bureau, de jardin, de cuisine. Un pied, un barreau de chaise. Une rangée de chaises. Prenez une chaise. S’asseoir sur une chaise. Des chaises pliantes. Expr. fig. et fam. Être assis entre deux chaises, être incapable de faire un choix, ou être dans un situation équivoque.
2.  Spécialement. Chaise curule, dans l’antiquité romaine, siège d’ivoire réservé aux plus hauts magistrats de la République. Anciennement. Chaise à porteurs, sorte de petite cabine munie d’un siège dans laquelle on se faisait porter par deux hommes à l’aide de brancards appelés bâtons. Un porteur de chaise. Chaise de poste, voiture légère de voyage. Chaise percée, siège percé sous lequel se trouvait un vase et dont on se servait pour satisfaire les besoins naturels. Aujourd'hui. Chaise longue, siège de repos, souvent muni de bras, dont la forme allongée permet d’étendre les jambes. Expr. Mener une vie de bâton de chaise, une vie dissipée.
3.  technique. Assemblage de fortes pièces de charpente sur lequel on établit la cage d’un clocher, d’un moulin, etc. ; dispositif en bois servant à exhausser une grue, une chèvre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.