En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

capitaine

CAPITAINE

nom masculin
xiiie siècle. Emprunté du bas latin capitaneus, « qui est en tête, qui domine », dérivé de caput, ‑itis, « tête ». A supplanté les formes populaires chatain, chevetain (voir Cheftaine).
1. Chef militaire. Alexandre, César furent de grands capitaines. Par analogie. Un capitaine d’industrie, un homme qui est à la tête d’une entreprise importante.
 Titre célèbre : Vie des hommes illustres et des grands capitaines, de Brantôme (publié en 1665).
2.  militaire. Dans l’armée de terre et dans l’armée de l’air, officier le plus élevé en grade des officiers subalternes. Le capitaine commande une compagnie d’infanterie, un escadron de cavalerie, une batterie d’artillerie. Un capitaine de gendarmerie. Le capitaine porte trois galons. Le capitaine et ses lieutenants. Le capitaine instructeur. Un médecin-capitaine. Par analogie. Le capitaine des pompiers, le chef des pompiers de la localité. Dans la Marine nationale. Capitaine de corvette, de frégate, de vaisseau, officiers de marine dont les grades équivalent respectivement à celui de commandant, de lieutenant-colonel, de colonel dans l’armée de terre. Capitaine, appellation que l’on donne à un lieutenant de vaisseau quand on s’adresse à lui. Capitaine de pavillon, commandant du bâtiment à bord duquel est embarqué l’amiral. Capitaine d’armes, officier marinier chargé de faire appliquer les règles de service à bord d’un bâtiment.
3.  marine marchande. Officier qui commande un bâtiment marchand. À bord, on s’adresse au capitaine en l’appelant commandant. Capitaine au long cours, officier titulaire d’un brevet reconnaissant son aptitude à commander un bâtiment sur toutes les mers. Second capitaine, officier en second d’un bâtiment. Le capitaine d’un cargo, d’un caboteur. Capitaine de port, fonctionnaire chargé de l’administration et de la sécurité des ports de commerce et de pêche.
4.  histoire. Gouverneur d’une résidence royale et des terres qui en dépendaient. – vènerie. Capitaine des chasses ou capitaine de louveterie, officier chargé autrefois de tout ce qui regardait la chasse dans une circonscription déterminée.
5.  sports. Au football, au rugby, celui qui commande une équipe sur le terrain. Par extension. Celui qui dirige une équipe. Le capitaine d’une équipe de tennis.
Féminisation des noms de métiers et de fonctions
La féminisation des noms de métiers et de fonctions se développant dans l’usage, comme l’a constaté le rapport de l’Académie française rendu public le 1er mars 2019, il est à noter que ce nom peut aussi s’employer au féminin.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.