cale

I. CALE

nom féminin
Étymologie : xviie siècle. Déverbal de caler I.
↪ voir aussi : II. Cale (n. f.)
■  Marque de domaine : marine.
1. À l’intérieur d’un bâtiment, la partie immergée la plus basse ; chacun des compartiments numérotés divisant cet espace. Cale avant, cale arrière, cale à charbon. Descendre des marchandises dans la cale. La cale était pleine d’eau. On signale une voie d’eau dans la cale n° 4. Enfermer les mutins au fond de la cale, à fond de cale. Fig. et fam. Être à fond de cale, sans ressources.
2. Partie d’un quai allant en plan incliné jusqu’au bord de l’eau, et qui facilite l’accostage des embarcations, le chargement et le déchargement des bateaux. Mettre des marchandises sur la cale.
3. Large chantier en plan incliné vers la mer, sur lequel on construit les bâtiments, et d’où on les met ensuite à l’eau. Cale de construction. Cale de radoub ou cale sèche, bassin que l’on peut mettre à sec pour y construire, y réparer, y caréner un navire (on dit aussi Forme de radoub). Cale de halage, engin de radoub composé d’un plan incliné muni de rails sur lesquels roule un berceau, ou ber, qui supporte le navire à réparer.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.