En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

bref, brève

I. BREF, BRÈVE

adjectif et adverbe
xiie siècle, brief, brieve ; xiiie siècle, comme adverbe. Du latin brevis, ‑e, « petit, court », dans l’espace et la durée.
↪ voir aussi : II. Bref (n. m.)
I.
I. 
1.  Adj. De courte durée. Un bref regard, un bref coup d’œil. Une brève cérémonie. Le temps que vous m’accordez est bien bref. Elle l’arrêta d’un geste bref. Par extension. Qui est exprimé ou qui s’exprime en peu de mots. Une réponse brève. Votre conclusion est un peu brève. Un ordre bref. Soyez bref. Il est bref dans ses discours. Un bref communiqué. Une nouvelle brève ou, subst., une brève, une information communiquée de façon succincte et rapide. Spécialement. Avoir la parole brève, le parler bref. Répondre d’un ton bref, d’une voix brève, de manière concise ou sur un ton tranchant. droit. Assigner à bref délai, assigner quelqu’un à comparaître dans les jours qui suivent. Par extension. À bref délai, sous peu. Répondez-moi à bref délai. – musique. Une note brève. Des pizzicati égrenant leurs notes brèves. – phonétique. prosodie. Voyelle brève, syllabe brève, dont le temps d’émission est court et dont la combinaison avec des longues forme, dans la métrique grecque et latine ainsi que dans celle de certaines langues modernes, des pieds et des mètres. Subst. Une brève, s’opposant à une longue. L’iambe est composé d’une brève et d’une longue ; le dactyle, d’une longue suivie de deux brèves.
2.  Vieilli. Court, de petite taille. Pépin le Bref.
II.
II. Adverbe.
Pour résumer, pour conclure. Bref, je m’y refuse. Bref, vous n’avez rien vu. Fam. Enfin, bref, en conclusion, en résumé. Enfin, bref, nous sommes bien arrivés. Enfin, bref, vous refusez mon offre. Expr. Parler bref, d’un ton sec, tranchant. Loc. adv. En bref, en peu de mots. En bref, voici l’histoire.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.