En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

besoin

BESOIN

nom masculin
xiiie siècle, besoing. Probablement de l’ancien bas francique *bisun(n)i, « soin, besoin », neutre correspondant au féminin *bisunnia (voir Besogne).
1. Exigence née de la sensation ou du sentiment d’une privation actuelle ou virtuelle ; nécessité de se procurer un élément vital. Les besoins du corps, les besoins de l’âme. Les besoins de notre nature, les besoins de notre état. Les besoins élémentaires, les besoins organiques, ceux dont la satisfaction est indispensable à la conservation de la vie. Le besoin de boire, de manger, de dormir, de respirer. Le besoin de nourriture, de sommeil, d’air. Chaque âge a ses besoins. Avoir peu de besoins, se satisfaire du strict nécessaire. Le besoin d’agir, de comprendre. Le besoin d’admirer, le besoin d’être admiré. Le besoin d’aimer, d’être aimé. Le besoin d’idéal, de beauté, de vérité. La vie sociale suscite chaque jour de nouveaux besoins. Se créer des besoins imaginaires. Des besoins factices, artificiels. Le besoin de fumer. Le besoin d’alcool. Spécialement. État de besoin, état d’un toxicomane qui souffre d’être privé de sa drogue (on dit aussi État de manque). L’état de besoin est révélateur de la dépendance.
▪ Par analogie. La création de ce poste répond à un besoin. Le besoin d’un médecin se fait sentir dans ce bourg.
▪ Par extension. Souvent au pluriel. Besoins naturels, ou simplement besoins, nécessité d’éliminer les résidus de la digestion. Fam. Faire ses besoins.
▪ Par métonymie. Ce qui est nécessaire pour assurer une existence satisfaisante à un être ou à un groupe. Subvenir aux besoins de sa famille. L’exercice, le bon air sont un besoin pour la santé. Au pluriel. Les besoins de l’homme en protéines, la quantité de protéines qui lui est nécessaire. Les besoins énergétiques, d’énergie, en énergie d’une ville, d’une entreprise.
▪ Expr. Pour les besoins de, dans l’intérêt de ; pour répondre aux exigences de. Acquérir quelque chose, engager quelqu’un pour les besoins du service. Pour les besoins de la cause, dans l’intérêt de la cause qu’on sert. Il a menti pour les besoins de la cause.
▪ Expr. proverbiale. À chacun selon ses besoins, que chacun puisse disposer de ce qui lui est nécessaire.
2. État marqué par la privation du nécessaire ; indigence, dénuement. Être, vivre dans le besoin, dans un besoin extrême. Une famille dans le besoin. Elle est à l’abri du besoin.
▪  Prov. C’est dans le besoin qu’on connaît ses amis. Vieilli. Le besoin fait vieille trotter, quand on est dans l’indigence, on se découvre des possibilités d’agir inhabituelles et inattendues.
3.  Loc. verb. Avoir besoin, ressentir comme nécessaire, utile, convenable, pour soi-même ou pour autrui. Avoir besoin d’une chose, éprouver la nécessité de se la procurer. Avoir besoin d’une personne, juger nécessaire sa simple présence ou son action, son aide. Cet homme a besoin de repos, a un extrême besoin de se reposer. Avoir besoin de dormir, de manger, de marcher, etc. Il a toujours besoin d’un guide. Vous pouvez vous retirer, je n’ai plus besoin de vous. Je ne puis vous prêter le livre que vous me demandez, j’en ai besoin. Ce jeune homme a besoin, aurait besoin, grand besoin d’être surveillé. Il n’a pas besoin qu’on lui dise deux fois la même chose. Par analogie. Ce plancher s’affaisse, il a besoin d’une poutre neuve. Ces plantes ont besoin d’eau, ont besoin d’être arrosées.
▪ Spécialement. Suivi d’un infinitif. Être dans l’obligation de, se sentir obligé de. J’ai besoin d’aller à tel endroit. Je n’ai pas besoin de vous dire que cela doit rester secret entre nous, il est superflu que je vous le dise. Fam. et iron. Quel besoin aviez-vous de le mettre dans la confidence ? Avoir un grand désir. Il faut avoir bien besoin de faire parler de soi pour en arriver là. Cette femme a toujours besoin d’attirer les regards sur elle.
4.  Loc. verb. Class. Être besoin (dans une construction impersonnelle). Ne s’emploie guère qu’en tournure interrogative ou négative. Est-il besoin que, est-il besoin de, est-il nécessaire que, est-il nécessaire de. Sans doute est-il besoin de préciser quelles seront vos tâches ! Il comprendra sans qu’il soit besoin d’insister. Qu’est-il besoin d’ajouter ?
5.  Loc. adv. Au besoin. En cas de nécessité. Cette attestation vous servira au besoin. Au besoin, adressez-vous de nouveau à nous. Faute de mieux. Au besoin, cette branche nous servira de godille.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.