En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

bestiaire

I. BESTIAIRE

nom masculin
xiie siècle. Emprunté du latin médiéval bestiarium, dérivé du latin classique bestia, « bête ».
↪ voir aussi : II. Bestiaire (n. m.)
1.  littérature. Au Moyen Âge, recueil de fables, de moralités dont les personnages sont des animaux réels ou légendaires. Par extension. Œuvre consacrée aux bêtes. Par métonymie. Ensemble des animaux figurant dans une œuvre d’un auteur ou un ensemble d’œuvres. Le bestiaire des « Chants de Maldoror ». Le bestiaire d’Ésope. Le bestiaire surréaliste.
 Titres célèbres : Le Bestiaire ou Cortège d’Orphée, de Guillaume Apollinaire (1918) ; Tendre bestiaire, de Maurice Genevoix (1969).
2.  arts. Œuvre d’art représentant un ensemble d’animaux ou ensemble de l’iconographie animalière d’une époque, d’une culture, etc. Le bestiaire roman, le bestiaire gothique. Le bestiaire du blason. Par métonymie. Ensemble des animaux représentés eux-mêmes.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.