bassesse

BASSESSE

nom féminin
Étymologie : xiie siècle. Dérivé de bas I.
1.  Class. État de ce qui est peu élevé. Rare au sens propre. Fig. La bassesse de son extraction, de son origine. Arrivé au faîte du pouvoir, il se vantait de la bassesse de sa naissance. Spécialement. État de déchéance de la nature humaine. Ce moraliste a peint la bassesse de la condition humaine.
2. Défaut d’exigence morale, d’élévation dans les sentiments, qui porte à des actions, à des procédés méprisables. Il s’est conduit avec bassesse. Par métonymie. La bassesse de ses pensées, de ses procédés. Bassesse du cœur, de l’âme.
3. Action vile, indigne d’un homme d’honneur. Il commettrait mille bassesses pour arriver à ses fins. Ce serait une bassesse que de consentir à cela. Se pousser dans le monde à force de bassesses.
4.  Spécialement. Vulgarité choquante, trivialité du langage. Il n’a pas reculé devant la bassesse de ces expressions.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.