En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

basse-cour

BASSE-COUR

nom féminin (pluriel Basses-cours).
xiiie siècle. Composé du féminin de bas I et de cour.
1.  Anciennement. Dans un palais, une grande maison, etc., cour séparée de la cour principale, destinée aux équipages et occupée par les écuries et les communs.
2. Partie d’une exploitation agricole traditionnelle ou d’une maison de campagne où l’on élève la volaille et les lapins. Les poulaillers, les clapiers, la mare de la basse-cour. Les travaux de la basse-cour. Fille de basse-cour (vieilli), servante qui s’occupait de ces animaux.
3.  Par métonymie. L’ensemble des animaux élevés en ce lieu et, plus particulièrement, la volaille. Nourrir la basse-cour. Le caquetage de la basse-cour.
Orthographe
◇ Peut s'écrire bassecour, selon les recommandations proposées par le Conseil supérieur de la langue française.
[règle §1] Soudure des mots composés.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.