bander

BANDER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xiie siècle. Dénominatif de bandel. Au sens 3, par extension de la notion de « serrer, comprimer (en tirant bien sur la bande) ».
1. Entourer d’une bande. Bander une plaie. Bander le front d’un blessé. Les poignets bandés de cuir d’un haltérophile.
2. Couvrir d’un bandeau. La Fortune est souvent représentée les yeux bandés. Bander les yeux d’un fusillé. Fig. Avoir les yeux bandés, se refuser à voir l’évidence. Marque de domaine : héraldique. Couvrir d’une bande. Un écu bandé d’or et de sable.
3. Tendre avec effort. Bander un câble, la corde d’un arc, d’une arbalète. Bander un tambour, tendre sa peau. Bander ses muscles. Fig. Bander son énergie, sa volonté, s’appliquer avec une grande contention d’esprit, faire appel à toutes ses ressources morales.
4.  Absolument. Être tendu. Cette corde bande trop. Par analogie. Trivial. En parlant d’un individu mâle. Être en érection.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.