En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

banc

BANC

nom masculin
xie siècle. Emprunté, par l’intermédiaire du latin populaire *bancus, du germanique *bank.
1. Siège étroit et allongé, avec ou sans dossier, où peuvent s’asseoir, les unes près des autres, plusieurs personnes. Banc de bois, de pierre, de fer. Faire placer des bancs dans un jardin. Les bancs fraîchement peints d’un jardin public. Un banc de ferme. S’asseoir sur le bout du banc. Un char à bancs. Se disait autrefois de la table ou de l’étal de certains commerces, notamment du commerce d’argent. Un banc de changeur.
2. Ensemble des sièges ayant la forme d’un banc et réservés à une catégorie de personnes.
▪ Dans les assemblées parlementaires. Le banc des ministres, des commissions. Les bancs de la droite, de la gauche, du centre. Applaudissements sur les bancs de la majorité, mouvements divers sur les bancs de l’opposition.
▪ Dans les tribunaux. Le banc de la défense. Le banc du procureur. Le banc des accusés, appelé parfois le banc d’infamie (vieilli).
▪ Dans une église. Avoir son banc à l’église, un banc réservé pour sa famille. Anciennement. Banc d’œuvre, place destinée aux marguilliers, aux membres du conseil de fabrique ou à des notables de la paroisse.
▪ Dans les lieux d’enseignement. Les bancs de l’école, sur lesquels s’assoient les écoliers, les étudiants. Expr. User ses fonds de culotte sur les bancs de l’école. Nous avons été ensemble sur les bancs de la faculté de droit.
▪ Dans la marine. Banc de nage, dans une chaloupe, siège des rameurs appelé banc des rameurs sur une galère. Banc de quart, autrefois plate-forme surélevée à l’arrière du bateau où se tenait l’officier de quart.
3.  technique. Assemblage de montants ou de traverses destiné à un usage artisanal ou industriel. Banc de menuiserie, de tourneur, de tonnelier. Banc à couper, à équarrir, à étirer, à river. Banc d’épreuve, où l’on mesure la résistance du canon des armes à feu. Banc d’optique, servant à des mesures et à des expériences d’optique. Banc d’essai, bâti spécial sur lequel est essayé et contrôlé un appareil, un engin quelconque. Contrôler un moteur au banc d’essai. Le banc d’essai des locomotives. Par métonymie. Épreuves pratiques de contrôle. Fig. Première tentative, première expérience, permettant d’éprouver les capacités d’une personne. Cette fonction a été pour lui un banc d’essai.
4.  Par analogie. Tout amas formant une couche allongée et sensiblement horizontale. géographie. Dépôt de sable, de galets, etc., sur un littoral, un fond marin, le lit d’un cours d’eau. Les bancs de sable gênent la navigation sur la plus grande partie du cours de la Loire. Le bateau s’est échoué sur un banc. Un banc rocheux. Le grand banc de Terre-Neuve. L’embouchure des fleuves est souvent obstruée par des bancs de vase. Banc de glace, grande masse de glace horizontale qui s’est détachée de la banquise et flotte à la surface des mers. Par analogie. Un banc de nuages. Des bancs de brume sur la mer du Nord. – géologie. Couche géologique. Les bancs de calcaire du Jurassique. Un banc de marne, d’argile. Banc de pierres, lit de pierre d’une carrière. – pêche. Banc de poissons, multitude de poissons de la même espèce se déplaçant ensemble. Un banc de morues, de sardines. Jeter son filet dans un banc de harengs. Par extension. Agrégat d’animaux fixés. Un banc de coraux. Un banc d’huîtres.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.