bancal, -ale

I. BANCAL, BANCALE

adjectif (pluriel Bancals, bancales).
Étymologie : xviiie siècle. Dérivé de banc. Au sens propre, « qui a les jambes de travers, comme les pieds d’un banc ».
↪ voir aussi : II. Bancal (n. m.)
Qui, par suite d’une infirmité ou d’un accident, a une jambe ou les deux jambes torses. Par métonymie. Il a une jambe bancale. Subst. Une pauvre bancale. Par analogie. Qui n’est pas d’aplomb. Ce fauteuil et ce tabouret sont bancals. Une table bancale. Fig. Un raisonnement bancal, qui ne tient pas debout. Une solution bancale, peu satisfaisante. Des esprits bancals, qui raisonnent de travers.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.