baigneur, -euse

BAIGNEUR, BAIGNEUSE

nom
Étymologie : xive siècle. Du latin balneator, « maître des bains, esclave employé dans un établissement de bains », dérivé de balneare (voir Baigner).
1.  Anciennement. Personne qui tenait des bains publics, qui y faisait le service ou y exerçait la surveillance. Maître baigneur (on dit aujourd’hui Maître nageur).
2. Personne qui se baigne. Cette plage est commode pour les baigneurs. Une plage interdite aux baigneurs. Le tableau représente un groupe de baigneuses. Les baigneuses de Fragonard, d’Ingres.
 Titre célèbre : Grandes Baigneuses, chacune des trois grandes compositions consacrées à ce thème par Paul Cézanne, à la fin de sa vie (vers 1898-1906).
3.  Vieilli. Les baigneurs, les gens qui fréquentaient l’établissement de bains d’une ville d’eaux ou, plus généralement, qui faisaient une saison dans une station thermale.
4.  N. m. Poupée de celluloïd ou de matière plastique représentant un bébé nu. Spécialement. Figurine glissée dans la galette des Rois, et qui remplace la fève.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.