bagne

BAGNE

nom masculin
Étymologie : xviie siècle. Emprunté de l’italien bagno, « bain », aussi attesté pour désigner l’établissement pénitentiaire de Livourne, construit sur un ancien établissement de bains.
1. Établissement pénitentiaire où étaient détenus les prisonniers condamnés aux travaux forcés. Les premiers bagnes étaient établis à Brest, à Rochefort et à Toulon ; plus tard le bagne a été transféré en Guyane. S’évader du bagne.
2. La peine des travaux forcés elle-même. Être condamné au bagne. Faire dix ans de bagne. Par exagération. Il mérite le bagne, c’est un homme dont la conduite est condamnable. Vous finirez au bagne.
3.  Fig. Situation astreignante, travail particulièrement pénible. Cet emploi est un vrai bagne. Quel bagne !
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.