auteur-compositeur

AUTEUR

nom masculin
Étymologie : xiie siècle. Emprunté du latin auctor, proprement « celui qui accroît », d’où « créateur, auteur d’un livre, d’une action ».
1. Personne qui est la cause première, qui est à l’origine de quelque chose ; initiateur, inventeur. Dieu est l’auteur de l’univers. Tenir Dieu pour l’auteur de toutes choses. L’auteur d’une découverte, d’un procédé. L’auteur d’une théorie, d’une hypothèse scientifique. Il est l’auteur de ce système. L’auteur d’un projet. Les auteurs d’une loi, d’une réforme. Spécialement. Instigateur, responsable d’un acte, d’un évènement ; personne sans qui cet acte n’aurait pu s’accomplir, cet évènement n’aurait pu se produire. On recherche activement l’auteur du crime, les auteurs de l’attentat. L’auteur de l’accident avait pris la fuite. Les auteurs de la sédition, de la conjuration furent punis. On n’a pu découvrir l’auteur de ce forfait. Quel est l’auteur de cette farce stupide ? L’auteur de ce bienfait tient à rester anonyme. Elle fut l’auteur de sa propre ruine.
▪ Expr. litt. Les auteurs d’une race, ceux dont elle est sortie. Les auteurs de nos jours, notre père et notre mère.
2.  Marque de domaine : droit. Personne de qui on tient un droit. L’auteur et ses ayants droit. On lui disputait la possession de cette terre, il fit appeler ses auteurs en garantie.
3. Personne qui a composé et réalisé une œuvre littéraire, scientifique ou artistique. L’auteur de ce livre est inconnu. L’auteur des « Misérables ». Elle est l’auteur d’un excellent roman. Les auteurs d’un manuel scolaire. L’auteur de cet article me paraît mal informé. L’auteur d’un scénario. Ce musicien est l’auteur d’une douzaine de symphonies. Après la pièce, le public demanda le nom de l’auteur. Quel est l’auteur de ce tableau ? Par extension. L’auteur d’un libelle, d’un manifeste, d’une pétition, d’un tract.
▪ Sans complément. Personne qui a écrit quelque ouvrage ou qui écrit habituellement des ouvrages. Auteur ancien. Auteur moderne. Les auteurs classiques. Auteur grec, latin. Auteur dramatique. Une femme auteur. Les auteurs sacrés. Les auteurs profanes. Auteur contemporain. La réputation, la célébrité, la gloire d’un auteur. Publier un livre à compte d’auteur, aux frais de l’auteur. Percevoir, toucher des droits d’auteur. Spécialement. Auteur-compositeur, personne qui écrit des chansons et en compose la musique. Mot d’auteur, dans une pièce de théâtre, bon mot, réplique piquante où s’exprime davantage l’esprit de l’auteur que le caractère du personnage. Film d’auteur, dont les qualités d’inspiration et de réalisation font reconnaître la personnalité d’un créateur.
Féminisation des noms de métiers et de fonctions
La féminisation des noms de métiers et de fonctions se développant dans l’usage, comme l’a constaté le rapport de l’Académie française rendu public le 1er mars 2019, il est à noter que les formes féminines autrice, auteur ou, moins bien, auteure se rencontrent également.
4.  Par métonymie. Ouvrage d’un écrivain. Lire un auteur. Commenter, expliquer, critiquer un auteur. Citer un auteur. Compiler des auteurs. Collection, choix des auteurs grecs, latins. Étudier les bons auteurs. Il possède à fond ses auteurs.
Voir aussi
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.