autant

AUTANT

adverbe
Étymologie : xiie siècle. Du latin populaire *aliud tantum (du latin classique alterum tantum, « une autre fois autant »), altéré en *ali tantu, *al tantu.
1. Sert à marquer l’égalité de valeur, de mérite, de nombre, de quantité, d’étendue. Il travaille autant que vous. Il y avait autant d’hommes que de femmes. Ce texte contient presque autant de fautes que de mots. Cette pièce n’attirera pas autant de monde que la précédente. Ces discours sont autant d’impostures. Elle est sage autant que belle, aussi sage que belle. Il est habile autant que modeste. Cet appartement me convient autant qu’un autre. Autant lui qu’un autre. Elliptiquement. J’en veux autant. S’il a réussi, je peux en faire autant. Loc. adv. D’autant, d’une quantité égale, dans la même proportion. Donnez cent francs d’acompte, vous diminuerez d’autant la prochaine échéance. Augmenter une somme d’autant, la doubler.
2. Exprime une quantité, un degré, une valeur. Je ne vous connaissais pas autant d’amis, autant de générosité. Il n’avait pas plu autant depuis des mois. Si cette maison vaut autant, c’est à cause de sa situation. Ne fumez pas autant.
▪ Expr. fam. C’est autant de pris, se dit d’un petit avantage immédiat, quelquefois en attendant mieux. C’est autant de pris sur l’ennemi.
▪  Prov. Autant en emporte le vent, se dit de vaines paroles, d’avantages fugitifs.
3.  Loc. Autant vaut, vaudrait, suivi d’un infinitif : il est, il serait préférable de. Autant vaut partir que rester. Puisqu’il faudra s’arrêter, autant vaudrait le faire maintenant. Elliptiquement et fam. Autant parler à un sourd. Autant dire, pour ainsi dire. Il a perdu plus de neuf cents francs, autant dire mille.
▪ Autant…, autant…, introduit une corrélation ou une opposition. Autant il est vif, autant son frère est paresseux. Autant il est grincheux chez lui, autant il est aimable chez les autres. Prov. Autant de têtes, autant d’avis (traduction d’un proverbe latin), il n’y a pas deux personnes qui aient la même manière de voir.
▪ Autant que, suivi de l’indicatif ou du subjonctif, exprime une proportion : dans la mesure où. J’irai chez vous autant que les circonstances le permettront. Nous renouvellerons cette demande autant de fois que ce sera nécessaire. Elle résistait autant qu’il lui était possible. Autant que faire se peut, exprime une possibilité sur laquelle on émet des réserves. Autant que je sache ou pour autant que je sache. Autant que je m’en souvienne ou, litt., pour autant qu’il m’en souvienne. Autant que je puisse ou pour autant que je puisse en juger. Pour autant, pourtant, malgré cela. Il ne s’est pas corrigé pour autant. Je pardonne, mais ne croyez pas pour autant que j’oublie.
▪ D’autant que, introduit une idée de cause : vu que, attendu que. À votre place je n’irais pas, d’autant que rien ne vous y oblige. D’autant plus, d’autant mieux, d’autant moins que, surtout du fait que, surtout dans la mesure où. Je le sais d’autant mieux que j’en ai été le témoin. Elliptiquement. Je l’en aime d’autant mieux. Il en est d’autant moins à plaindre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.