allumer

ALLUMER

conjugaison verbe transitif et pronominal
Étymologie : xie siècle. Emprunté du latin populaire *alluminare, dérivé de luminare, « éclairer ».

I.

I. Verbe transitif.
1. Mettre le feu à une matière combustible. Allumer un fagot, une allumette, une cigarette. Par métonymie. Allumer sa pipe. Allumer un fourneau, une chaudière. Par extension. Allumer le feu, du feu, enflammer ce qui doit brûler. Allumer le chauffage. Allumer un incendie.
2. Enflammer pour produire de la lumière. Allumer une torche, des cierges. Une bougie allumée. Par métonymie. Allumer des lampions, un bec de gaz.
3. Rendre lumineux en établissant un contact électrique. Allumer une lampe, un lustre. Par métonymie. Allumer l’électricité. Par extension. Fam. Allumer le salon, y donner de la lumière. Absolument. Le jour baisse, il faut allumer.
4.  Par extension. Fam. Faire fonctionner un appareil électrique. Allumer un poste de radio. Allumer la télévision.
5.  Fig. et litt. Provoquer, exciter. Allumer la guerre. Allumer une passion, des désirs, la jalousie.

II.

II. Verbe pronominal.
1. S’enflammer, prendre feu. Le bois sec s’allume vite. Par métonymie. Ce poêle s’allume mal. Fig. La révolte s’allumait de toutes parts.
2. Devenir lumineux. Le phare s’allume. Les fenêtres s’allument une à une. Fig. Ses yeux s’allumaient, devenaient brillants.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.