agneau, agnelle

AGNEAU, AGNELLE

nom
Étymologie : xiie siècle, agnel, aignel. Empruntés du latin agnellus, diminutif de agnus, « agneau », et du latin populaire agnella, féminin de agnellus.
1. Petit du bélier et de la brebis âgé de moins d’un an. Un agneau bêlant, tout frisé. Un agneau de lait, qui ne se nourrit encore que du lait maternel. Expr. Innocent comme l’agneau qui vient de naître. Doux comme un agneau, se dit d’une personne, d’un animal doux et paisible.
2. La viande de cet animal. Manger de l’agneau. Une épaule, des côtelettes d’agneau. Fourrure ou cuir obtenu à partir de la peau de l’agneau. Un manteau d’agneau.
3.  Marque de domaine : religion. L’agneau pascal, l’agneau que, en souvenir de l’exode, les Juifs immolaient et mangeaient lors de la fête de la Pâque. L’Agneau sans tache, l’Agneau mystique, l’Agneau, Jésus-Christ, considéré comme rachetant les hommes au prix de son sang. L’Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.